La révolution digitale dans la musique

Le 7 décembre 2017 à 19h00

revolutiondigitaleTropismes vous invite à parler musique à l'occasion de la parution du livre "La révolution digitale dans la musique" aux éditions Allia.

Imaginez que la musique soit à la portée de tous, que toutes les barrières entre musicien et auditeur s'effacent jusqu'à ce que, finalement, le musicien ne soit lui-même plus qu'un intermédiaire amené à disparaître. Radical ?

Pour Harry Lehmann, ce monde est déjà le nôtre, celui d'une révolution en cours qui a bouleversé définitivement l'histoire de la musique. La conception de programmes et d'instruments inouïs génèrent des techniques de notation, de composition, d'interprétation et de diffusion sans précédents.De l'esthétique à l'industrie, il examine la recomposition de l'ensemble des secteurs de la musique. Des compositeurs qui se passent d'éditeurs ; des conservatoires concurrencés par des cours en ligne ; des orchestres virtuels ouvrant la voie à de nouvelles expérimentations...

Emilie Seron en dédicace

Le 25 novembre 2017 de 15h00 à 18h00

bandeau site seronTropismes vous invite à rencontrer Emilie Seron à l'occasion de la parution de l'album "Les bottes de Petit Jo" aux éditions Pastel.

Emilie Seron est née à Liège en 1978, elle a étudié l'illustration à Saint-Luc Bruxelles. Ella publié de nombreux albums jeunesse et a collaboré à de différentes revues. Son trait tantôt au pinceau tantôt à la plume est reconaissable entre tous. Ses images mises en couleur à l'écoline font la part belle à l'imaginaire.

 

Maylis Daufresne et Nathalie Paulhiac en dédicace

Le 11 novembre 2017 de 15h00 à 18h00

bandeau maylis site 2Tropismes vous invite à rencontrer Maylis Daufresne et Nathalie Paulhiac à l'occasion de la sortie de l'album jeunesse "De l'autre côté" aux éditions Cépages.

Toutes deux bruxelloises d'adoption, Maylis l'auteure et Nathalie l'illustratrice nous offrent avec cette première collaboration un album aux couleurs tendres et au texte profond. L'histoire de Noé, un petit garçon solitaire qui vit dans la nature silencieuse. Un jour, rempli de courage et d'espoir, il décide d'aller voir ce qui se passe de l'autre côté de la montagne. Il y rencontre Iris, la citadine, qui lui fait découvrir les secrets de la ville, quand elle ne pense qu'aux plaisirs de la campagne...

 

 

Rencontre avec Réginald Gaillard

Le 30 novembre 2017 à 19h00

bandeau reginaldTropismes vous invite à rencontrer Réginald Gaillard à l'occasion de la parution de son premier roman La partition intérieure aux éditions du Rocher.

2012, un prêtre revient sur ses années passées dans un village du Jura. Il est confronté à Charlotte, que les villageois appellent « la folle », et dont la vie se concentre sur les tombes du cimetière. Il y rencontre aussi un compositeur néerlandais persuadé d'avoir une grande oeuvre à livrer.À mesure qu'il fréquente ces deux personnes, Jean va connaître ce retournement du coeur qui amène à la connaissance des profondeurs de la foi.

Ce récit nous entraîne sur une crête, au fond des âmes et à la frontière du visible. Malgré la nuit et les replis d'un silence ardent, pointe dans la beauté simple de la campagne jurassienne une lueur brûlante : ce que l'on croit détruit a peut-être été sauvé...

Rencontre avec Bertrand Ogilvie

Le 23 novembre 2017 à 19h00

ogilvie agendaTropismes vous invite à rencontrer le philosophe Bertrand Ogilvie à l'occasion de la parution de son livre "Le travail à mort, au temps du capitalisme absolu" aux éditions L'Arachnéen.

Ce livre témoigne d'une réflexion menée pendant une dizaine d'années sur le travail. Il porte la trace d'un déplacement d'accent qui ne doit pas être effacé : l'hésitation qu'il recèle est en elle-même un enjeu. En effet, passer d'une reconnaissance de la dimension émancipatrice du travail comme lieu de désobéissance possible à l'accentuation de son lien à la mort, au négatif, présent dès le départ mais qui l'emporte de plus en plus dans le contexte néolibéral, ce n'est pas changer d'avis sur la signification de la dimension laborieuse de l'existence sociale, mais accepter qu'elle soit le lieu d'une contradiction pour l'instant insoluble.

 

Parcours dans l'univers artistique de la révolution d'octobre à la Maison du Livre

Du 26 octobre 2017 à 14h00 au 4 novembre 2017 à 18h00

revolutionLe 7 novembre 1917 (25 octobre d’après le calendrier julien alors en cours en Russie), la prise du Palais d’Hiver à Petrograd marque le début de la révolution d’Octobre. Sous le mot d’ordre « la paix, le pain, la terre », les bolchevik s’emparent du pouvoir.

Parmi tant d’autres conséquences, les grands bouleversements que provoque l’insurrection entraîneront rapidement l’adhésion d’un grand nombre d’artistes au projet communiste. L’effervescence créatrice qui régnait alors en Russie parmi l’avant-garde rencontre la volonté populaire de construire un nouveau monde. Chantre et poète de la révolution, Maïakovski est sans doute le symbole de cette union. Mettant son art au service de la guerre que doit mener le jeune pouvoir soviétique contre toutes les tentatives de restaurer l’ordre ancien, il crée les fameuses fenêtres Rosta, affiches satiriques servant à informer le peuple des avancées et des reculs de la révolution. Il résume sa volonté en affirmant : « Toute ma force sonnante de poète, je te la donne, classe à l’attaque. »

À la même époque, Eisenstein et Vertov inventent la nouvelle grammaire révolutionnaire d’un art naissant, le cinéma ; Rodtchenko fait du photomontage un nouvel art ; Malevitch et son suprématisme chantent l’héroïsme de l’Armée rouge... Et Lénine ordonne que le beau se joigne à l’utile en créant les Vkhoutemas, ateliers d’arts appliqués à l’industrie.

Rencontre avec Jean-Philippe Toussaint

Le 15 novembre 2017 à 19h00

bandeautoussaintTropismes vous invite à rencontrer Jean-Philippe Toussaint à l'occasion de la parution de "Made in China" aux éditions de Minuit.

"Depuis le début des années 2000, j’ai fait de nombreux voyages en Chine, je me suis rendu à Pékin, à Shanghai, à Guangzhou, à Changsha, à Nankin, à Kunming, à Lijiang. Rien n’aurait été possible sans Chen Tong, mon éditeur chinois. La première fois que j’ai rencontré Chen Tong, en 1999, à Bruxelles, je ne savais encore quasiment rien de lui et de ses activités multiples, à la fois éditeur, libraire, artiste, commissaire d’exposition et professeur aux Beaux-Arts. Ce livre est l’évocation de notre amitié et du tournage de mon film The Honey Dress au cœur de la Chine d’aujourd’hui. Mais, même si c’est le réel que je romance, il est indéniable que je romance."

Rencontre avec Julia Deck

Le 14 novembre 2017 à 19h00

sigma bandeauAyant lu, et tant aimé, "Viviane Elisabeth Fauville" , on connaissait déjà le grand talent de Julia Deck pour les ambiguïtés. Avait suivi "Le triangle d'hiver" où l'héroïne, Bérénice Beaurivage, s'entourait sans s'attacher et jouait de son beau nom pour nous emmener de port en port... Avec "Sigma", le roman se peuple. Julia Deck convoque un choeur d'espions et de contre-façons. D'énigmes intimes on entre dans le monde de l'espionnage artistique, des codes et des dangers secrets... dans un livre construit comme une créature habile, fébrile, délicate et redoutable.

 

 

Rencontre avec Pablo Servigne et Gauthier Chapelle

Le 17 octobre 2017 à 19h15

entraideTropismes vous invite à rencontrer Pablo Servigne et Gauthier Chapelle à l'occasion de la parution de "L'entraide : l'autre loi de la jungle"aux éditions Les liens qui libèrent.

Dans cette arène impitoyable qu’est la vie, nous sommes tous soumis à la « loi du plus fort », la loi de la jungle. Cette mythologie a fait émerger une société devenue toxique pour notre génération et pour notre planète.Aujourd’hui, les lignes bougent. Un nombre croissant de nouveaux mouvements, auteurs ou modes d’organisation battent en brèche cette vision biaisée du monde et font revivre des mots jugés désuets comme « altruisme », « coopération », « solidarité » ou « bonté ». Notre époque redécouvre avec émerveillement que dans cette fameuse jungle il flotte aussi un entêtant parfum d’entraide…

Rencontre avec le photographe Pascal Mannaerts

Le 12 octobre 2017 à 19h00

bandeau mannaertsTropismes vous invite à rencontrer Pascal Mannaerts à l'occasion de la parution du très beau livre "Parchemins d'ailleurs : carnet de voyages autour du monde" aux éditions Hachette. Pascal Mannaerts, jeune photographe de 35 ans, sillonne les routes du monde depuis plus de 15 ans déjà. De l’Inde au Kirghizstan, en passant par l’Iran, le Pérou ou la Mongolie, ses nombreux voyages l’ont mené sur tous les continents et dans plus de 25 pays. Autodidacte, c’est sur le terrain que son apprentissage de la photographie s’est forgé, au gré des rencontres et des kilomètres parcourus. Il s’en dégage une esthétique et une alchimie forte, fruit de son insatiable curiosité, de son goût pour l’aventure et de sa fascination pour les autres. Son travail, qui place l’Humain au-dessus de tout, livre des photos saisissantes de beauté.

Rechercher dans notre stock

Newsletter

Contacts

11, Galerie des Princes
Galeries Royale Saint-Hubert
B-1000 Bruxelles

T. +32 (0)2 512 88 52

info@tropismes.com

Ouvert tous les jours

Lundi : 11.00 - 18.30
Mardi : 10.00 - 18.30
Mercredi : 10.00 - 18.30
Jeudi : 10.00 - 18.30
Vendredi : 10.00 - 19.30
Samedi 10.30 - 19.00
Dimanche : 13.30 - 18.30

 

oscar ungerer