Métro 2035

Métro 2035
Dmitry Glukhovsky
Ed. Le livre de poche

2035. Artyom est retourné vivre à la station VDNKh. Obnubilé par le souvenir de la voix qu'il a entendue sur une radio deux ans plus tôt, il remonte quotidiennement à la surface pour tenter d'entrer en contact avec d'autres survivants. Tenu pour fou par beaucoup, Artyom sombre peu à peu, jusqu'à l'arrivée d'Homère, un vieil homme qui écrit une histoire du métro et qui corrobore ses dires.

Acheter chez Tropismes : Métro 2035

La guerre après la dernière guerre

La guerre après la dernière guerre
Benedek Toth
Ed. Actes sud

Dans le huis clos infernal d'une ville ravagée par la guerre nucléaire qui oppose Russie et États-Unis, un jeune garçon erre. L'adolescent avait quitté le refuge où il avait trouvé abri avec ses amis pour aller décrocher, par curiosité plus que par compassion, un parachutiste américain blessé, suspendu aux poutres d'une maison éventrée. À son retour, le refuge a été bombardé, tous sont morts et son petit frère Théo a disparu. Flanqué du parachutiste, avec la crainte permanente de rencontrer des soldats ou des mutants irradiés évadés de la « Zone rouge », le narrateur se met en quête de Théo sous les bombardements et les tirs d'armes automatiques.

Acheter chez Tropismes : La guerre après la dernière guerre

Les livres de la terre fracturée 2

Les livres de la terre fracturée 2
N.K Jemisin
Ed. J'ai lu

Essun a trouvé un abri, mais pas sa fille, Nessun. Elle croise le chemin d'Albâtre, le destructeur du monde, porteur d'une demande qu'elle est la seule à pouvoir satisfaire et dont les conséquences seraient dévastatrices. Nessun, quant à elle, devient de plus en plus puissante.

Acheter chez Tropismes : Les livres de la terre fracturée 2

Jérusalem

Jérusalem
Alan Moore
Ed. Babel

Et si une ville était la somme de toutes les villes qu'elle a été depuis sa fondation, avec en prime, errant parmi ses ruelles, cachés sous les porches de ses églises, ivres morts ou défoncés derrière ses bars, les spectres inquiets ayant pris part à sa chute et à son déclin ? Il semble que toute une humanité déchue se soit donné rendez-vous dans le monumental roman d'Alan Moore, dont le titre - Jérusalem - devrait suffire à convaincre le lecteur qu'il a pour décor un Northampton plus grand et moins quotidien que celui où vit l'auteur.

Acheter chez Tropismes : Jérusalem

Morveuse

Morveuse
Rebecca Rosen
Ed. l'Employé du moi

Arrivée à Bruxelles pour suivre des études artistiques. Julia voit bien qu'elle ne ressemble en rien aux autres étudiants. Suite au décès de sa mère, elle n'a plus les moyens de payer sa colocation. C'est alors, au hasard d'un concert, qu'elle rencontre les membres d'un collectif féministe qui vont faire basculer son existence...

Acheter chez Tropismes : Morveuse

Mur méditerranée

Mur méditerranée
Louis-Philippe Dalembert
Ed. Sabine Wespieser

Mur méditerranée. À Sabratha, sur la côte libyenne, les surveillants font irruption dans l'entrepôt des femmes. Parmi celles qu'ils rudoient, Chochana, une Nigériane, et Semhar, une Érythréenne. Les deux se sont rencontrées là après des mois d'errance sur les routes du continent. Depuis qu'elles ont quitté leur terre natale, elles travaillent à réunir la somme qui pourra satisfaire l'avidité des passeurs. Ce soir, elles embarquent enfin pour la traversée.

Un peu plus tôt, à Tripoli, des familles syriennes, habillées avec élégance, se sont installées dans des minibus climatisés. Quatre semaines déjà que Dima, son mari et leurs deux fillettes attendaient d'appareiller pour Lampedusa. Ce 16 juillet 2014, c'est le grand départ.

Ces femmes aux trajectoires si différentes - Dima la bourgeoise voyage sur le pont, Chochana et Semhar dans la cale - ont toutes trois franchi le point de non-retour et se retrouvent à bord du chalutier unies dans le même espoir d'une nouvelle vie en Europe.

Acheter chez Tropismes : Mur méditerranée

Les grands cerfs

Les grands cerfs
Claudie Hunzinger
Ed. Grasset

Pamina habite en montagne avec son compagnon Nils. Elle se sait entourée par un clan de cerfs. Ceux-ci lui sont restés mystérieux jusqu'à ce qu'un inconnu, Léo, photographe animalier, construise dans les parages une cabane d'affût. Tandis qu'elle s'initie à la vie du clan, affrontant la neige, le givre, la grêle, enveloppée d'un filet de camouflage, elle nous parle de la peur de la nuit, de la magie de l'inconnu, du plaisir à guetter l'apparition des cerfs, à les distinguer, et à les nommer.

Mais elle nous livre aussi ce qu'elle va découvrir, un monde plus cruel que celui du règne animal...

Acheter chez Tropismes : Les grands cerfs

Péquenots

Péquenots
Harry Crews
Ed. Finitude

Des freaks, des rednecks, des paumés, et ce Sud qui sert de miroir à une Amérique tiraillée entre violence et respectabilité, peuplent tous les grands romans de Harry Crews.

Ce portrait noir et grotesque de son pays, Crews le dresse plus nettement encore quand il s'essaie au journalisme. On est alors du côté du « nouveau journalisme » de Tom Wolfe, ou du « journalisme Gonzo » de Hunter S. Thompson, de la « narrative non-fiction » comme on dit en français. Cette partie de l'oeuvre de Harry Crews était jusqu'à aujourd'hui totalement inconnue en France, alors qu'il a publié, dans les années soixante-dix, de très nombreux textes dans là presse.

Acheter chez Tropismes : Péquenots

L'amour en saison sèche

L'amour en saison sèche
Shelby Foote
Ed. Rue d'Ulm

L'âpre « saison sèche » de l'histoire du Sud des États-Unis - de la fin de la guerre de Sécession (1865) à la Seconde Guerre mondiale - sert de toile de fond à cette double chronique, sociale et familiale. Celle de l'inexorable décadence des familles patriciennes du Vieux Sud vouées à disparaître sous l'assaut conjugué du progrès et de la modernité. Le conflit entre le Nord et le Sud se rejoue sur le mode mineur et tragicomique d'un combat singulier entre le major Barcroft, vieille baderne sudiste frustrée de gloire guerrière, et un jeune arriviste venu de l'Ohio dont l'ambition et la vitalité n'ont d'égale que l'absence de scrupules. Enjeu de l'affrontement : la fille cadette du major, Amanda, que Harley Drew trouve fort à son goût « vue de dot ».

Acheter chez Tropismes : L'amour en saison sèche

Le sang sur le sol de la salle à manger

Le sang sur le sol de la salle à manger
Gertrude Stein
Ed. Cambourakis

C'est au moment où elle est retirée à Billignin, dans le Bugey, qu'elle entreprend la rédaction de ce récit inspiré par plusieurs faits divers mystérieux ayant défrayé la chronique locale. Un roman policier sans enquêteur ni assassin, ni débauche d'hémoglobine, qui s'affranchit des codes du genre et diffracte les faits jusqu'au vertige. La singulière méthode d'investigation de Stein, à défaut de rendre patentes d'éventuelles culpabilités, opère une sagace mise au jour des relations sociales et familiales. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : Le sang sur le sol de la salle à manger