The Who

The Who
Delbrouck Christophe
Ed. Castor Astral
Date de publication : 01/04/2007

Les clubs enfumés du Swingin' London, le mouvement Mod, le pop art, l'ère hippie, Monterey, Woodstock, Wight, puis la route à n'en plus finir, les stades géants, les concerts dévastateurs, les excès légendaires, les opéras rock (Tommy, Quadrophenia), le cinéma (Ken Russell) et la tragédie (mort de Keith Moon à l'âge de 31 ans)...

Depuis 1964, les sales gosses de la banlieue ouest de Londres ont traversé l'histoire du rock à grand fracas d'instruments brisés sur scènes et d'hymnes teigneux ('I Can't Explain', 'My Generation', 'Substitute', 'Pinball Wizard', 'Won't Get Fooled Again', 'Baba O'Riley', etc.). La jeunesse britannique s'est identifiée à cette formation contestataire, l'une des très rares à avoir mérité l'estime des groupes punk.

Les Who : Pete l'étudiant timide mais bondissant, Roger l'ouvrier rebelle, John le taciturne et Keith le fou au coeur d'or, le premier drummer hero. Ils ont chamboulé la culture musicale populaire auprès des Beatles et des Rolling Stones ; ils ont imposé une oeuvre incandescente et insurrectionnelle.

'Le groupe était censé refléter ce que le public ressentait. Si ça a marché, ça a été en surmontant des putains de difficultés. Nous étions tous horribles, laids, bruyants, négligés, arrogants : un groupe de trous du cul, irrespectueux et intimidants. On a eu du succès parce que le public lui aussi était comme àa.' Pete Townshend
Présentation de l'éditeur