Histoire de Gaza

Histoire de Gaza
Filiu Jean-Pierre
Ed. Fayard

Trop longtemps l'histoire de la Palestine s'est écrite autour de Jérusalem et dans la mémoire de l'exil, comme si Gaza n'en était qu'un théâtre marginal. Or cette bande de 360 km2 doit être replacée au centre : non seulement elle a vu grandir nombre d'acteurs déterminants, mais elle concentre une densité inégalée de réfugiés, à partir de 1948-1949. Cette enclave que l'Égypte refusa alors d'annexer devint un pôle d'affirmation collective, puis la matrice des fedayines.

C'est là que l'OLP et les factions armées se développèrent, après 1967, sur les ruines du nassérisme. C'est là que leur défaite, consommée en 1972, creusa la dépendance du territoire envers Israël et favorisa l'essor du mouvement islamiste. C'est là qu'éclata le grand soulèvement de 1987 en faveur de l'État palestinien. Et c'est là aussi que ce rêve fut fracassé par la rupture entre le Fatah et le Hamas en 2007.

Ce bout de territoire, qui fut durant des siècles le carrefour des empires, zone de contact entre le Levant et l'Égypte, ne doit pas aujourd'hui être réduit à une «prison à ciel ouvert». Loin d'être un non-lieu, fruit des hasards de la guerre, il s'agit bien d'un foyer majeur du nationalisme palestinien.

Ce livre est la première recherche historique consacrée à Gaza : il en retrace la longue histoire, depuis la haute Antiquité égyptienne jusqu'à la fin de l'Empire ottoman, avant de s'attacher avec une précision inédite aux événements du siècle écoulé.

 

Les Etats de Hainaut sour le règne de Philippe Le Bon (1427-1467)

Les Etats de Hainaut sour le règne de Philippe Le Bon (1427-1467)
Van Eeckhoute Marie
Ed. UGA

Avec l’incendie des Archives de l’Etat à Mons en 1940, des pans entiers de l’histoire du Hainaut disparaissent; parmi les fonds détruits celui, magnifique, des archives des Etats du comté. Que peut-on aujourd’hui savoir de cette institution représentative encore jamais étudiée pour elle-même? Cette étude tentera de montrer ce que sont les Etats de Hainaut sous le règne du duc de Bourgogne Philippe le Bon (1427-1467). Comment fonctionne l’assemblée? Quel est son mode de convocation? Quand, où et pourquoi les Etats se réunissent-ils? Quels rapports les gouvernés – membres du clergé, de la noblesse ou de ce qu’on appellera le tiers état – entretiennent-ils avec leurs gouvernants et l’administration ducale?

Il sera ensuite plus spécifiquement question de la composition de l’assemblée. Les Etats de Hainaut, s’ils s’insèrent bien dans le panorama des assemblées d’états de l’époque, se distinguent toutefois par une composition plus diversifiée et plus contrastée. Qui est convoqué aux Etats? Combien de fois? Selon quels critères et pour y jouer quel rôle? Les comptes du grand bailliage de Hainaut, ainsi que les archives du magistrat de la ville de Mons, laissent entrevoir une institution déjà bien établie, capable d’imposer sa volonté et qui prend peu à peu sa place au sein d’un espace bourguignon en pleine construction.

 

   


Kubark. Le manuel secret de manipulation mentale et de torture psychologique de la CIA

Kubark. Le manuel secret de manipulation mentale et de torture psychologique de la CIA
Collectif
Ed. Zones

Tenu secret jusqu'en 1997, ce manuel destiné aux agents de la CIA pour conduire leurs interrogatoires sans violence mais en se basant sur la manipulation psychique et les recherches en psychologie expérimentale de l'époque, est dévoilé. Le principe de base ici décrit est la 'statégie du choc' : provoquer chez le sujet une régression psychique afin de le placer sous son emprise.

Une histoire des Hébreux. De Moïse à Jésus

Une histoire des Hébreux. De Moïse à Jésus
Lebeau Richard
Ed. Tallandier/Texto

L'histoire des Hébreux nous est essentiellement connue par la Bible. Mais entre l'Histoire et la foi, où se situe la réalité du peuple d'Israël ? Se fondant sur les progrès de l'archéologie, Richard Lebeau confronte le récit biblique aux découvertes archéologiques. Il raconte le destin exceptionnel de ces nomades venus de Mésopotamie, d'Égypte et de Canaan, rassemblés, vers 1200 avant J.-C., autour du culte d'un Dieu unique - Yavhé - et d'un roi. Malgré les conquêtes, les exodes et les tentatives d'assimilation, les Hébreux ont su préserver leur identité, réécrivant sans cesse leur passé, jusqu'à leur expulsion de la Terre sainte par les Romains en 135 de notre ère.

Richelieu. L'essor d'un nouvel équilibre européen

Richelieu. L'essor d'un nouvel équilibre européen
d'Albis Cécile
Ed. Armand Colin

« Il est très difficile de connaître un homme dont ses flatteurs ont dit tant de bien, et ses ennemis tant de mal », écrivait Voltaire.

Cardinal et ministre de Louis XIII pendant près de vingt ans, Richelieu a dirigé la France dans une période de guerres et de bouleversements qui ont affecté toute l'Europe. Il est l'initiateur d'une politique alliant invention et héritage du passé et le promoteur de conflits qui ont façonné le territoire et les esprits du temps. Zélateur de l'absolutisme politique, mécène avisé et stratège brillant, Richelieu a fait de sa personne et de sa fonction une énigme qui n'a jamais cessé d'être réinterprétée.

Le personnage et son action furent si importants et si fondateurs que, dans les moments où vacille la place de la France dans le jeu des puissances et où l'avenir national nourrit toutes les perplexités, il n'est pas absurde de lui rendre une visite qui n'est pas que de courtoisie.

Raconter Richelieu, revenir sur le moment et la raison des choix qu'il a assumés jusqu'au bout, sur sa légende, c'est donc aussi réfléchir sur notre propre approche de l'histoire, de l'État et de l'avenir de l'Europe.

Les châteaux de la Loire. Au temps de la Renaissance

Les châteaux de la Loire. Au temps de la Renaissance
Cloulas Ivan
Ed. Pluriel

La Renaissance s'épanouit en Touraine où la monarchie s'installe de façon permanente sous Charles VII à Chinon et à Loches, sous Louis XI et Charles VIII au Plessis et à Amboise, sous Louis XII à Blois.

Au retour de leurs expéditions guerrières, inspirés par l'Italie, les rois aménagent lices et jardins, jeux de paume, galeries, loggias, salles de bal et de réception. Princes et seigneurs s'y mêlent aux poètes et aux bourgeois dans les plaisirs courtois, les joutes chevaleresques et les parties de chasse. Les dames - parmi elles Diane de Poitiers et Catherine de Médicis - brillent dans les palais de rêve qui ont pour nom Chambord, Chenonceau, Azay-le-Rideau.

Solennels et familiers, harmonieux et pittoresques, les châteaux de la Loire offrent à profusion images, souvenirs, sensations tout droit venus d'une des époques les plus prestigieuses de notre histoire, avant que les guerres civiles et les intrigues n'éteignent de façon tragique les fastes de la cour.

Guerre et paix dans la France du Grand Siècle

Guerre et paix dans la France du Grand Siècle
Duccini Hélène
Ed. Champ Vallon

Né au temps des guerres de Religion, mort à la veille de «la prise du pouvoir» par Louis XIV, Abel Servien (1593-1659) n'est guère présent dans la galerie des serviteurs de l'État royal, face à Richelieu et à Mazarin.

Mais c'est précisément parce qu'il est un homme de second rang qu'il nous offre un observatoire privilégié pour étudier et comprendre la monarchie d'Ancien Régime. Tout au long de sa carrière politique, ce magistrat dévoué à la cause royale a en effet exercé les plus hautes responsabilités : représentant la France au Congrès de Westphalie destiné à mettre fin à la guerre de Trente Ans, c'est lui qui négocie sous la conduite de Mazarin et appose sa signature au bas des traités en 1648. Pendant la Fronde (1648-1653), il est l'un des trois ministres qui gouvernent avec la régente Anne d'Autriche en l'absence du cardinal. Enfin, en récompense d'une fidélité à toute épreuve, il termine sa carrière au poste stratégique de surintendant des finances, aux côtés de Nicolas Fouquet. Remarquable parcours pour un provincial issu d'un lignage d'officiers dauphinois !

Est-ce parce qu'il est mort trop tôt pour avoir été l'objet des poursuites menées par Colbert contre Fouquet qu'il est aujourd'hui tombé dans l'oubli ? Seules les immenses terrasse et orangerie de son château de Meudon, racheté aux Guise et transformé, rappellent le faste des fêtes données par le surintendant et témoignent encore d'une magnificence disparue.

Fidel et Raul, mes frères

Fidel et Raul, mes frères
Castro Juanita
Ed. Pocket

Juanita Castro, la seule des soeurs de Fidel à s'être opposée au régime castriste, a gardé ses mémoires secrètes durant plus de dix ans.

Juanita grandit entre ses deux frères, Fidel l'autoritaire et Raúl le tendre, et assiste à leur ascension : l'élan révolutionnaire contre la dictature de Batista, le ralliement du Che, puis le régime de son frère qui se transforme en une nouvelle dictature. La soeur du Lider Máximo devient alors son ennemie intime et va jusqu'à collaborer avec la CIA.

Pour combattre le tyran, Juanita a perdu son pays et sa famille. Depuis 1963, elle vit en exil.

Franklin D. Roosevelt

Franklin D. Roosevelt
Kaspi André
Ed. Perrin/Tempus

Souvent considéré comme «le plus grand président américain du XXe siècle», Franklin Delano Roosevelt (1882-1945) demeure un modèle pour ses successeurs et une référence en temps de crise ou de conflit international.

Quand il entre à la Maison-Blanche en 1933, une Amérique en plein désarroi vit les heures les plus sombres de la Grande Dépression. Douze ans plus tard, c'est en commandant en chef des forces armées d'un pays rassemblé et victorieux qu'il prête serment pour la quatrième fois.

Alors que les États-Unis deviennent la première puissance mondiale, sa capacité à susciter l'adhésion de ses compatriotes et son sens du «moment politique» lui assurent une série sans précédent de victoires électorales. Il est l'artisan de réformes durables : protection sociale, régulation de l'activité financière, modernisation de la présidence et redéfinition du rôle de l'État fédéral - son héritage est considérable. Président de crise puis président de guerre, il parvient à convaincre les Américains, isolationnistes jusqu'à Pearl Harbor, d'assumer leurs responsabilités internationales.

Mais «le sphinx de la Maison Blanche» reste une énigme : patricien traité de populiste ; homme du mouvement paralysé dans sa chaise roulante ; communicateur inventif ayant le goût du secret, voire de la manipulation ; promoteur d'un New Deal dont on se demande encore s'il a vraiment mis fin à la crise ; leader du monde libre contre l'Allemagne nazie mais accusé de complaisance envers Staline à Yalta - paradoxes et controverses ne manquent pas.

Dexia. Vie et mort d'un monstre bancaire

Dexia. Vie et mort d'un monstre bancaire
Thomas Pierre-Henri
Ed. Les Petits matins

Octobre 2011 : le groupe bancaire franco-belge Dexia est démantelé après quinze ans d'existence. Un dénouvement inévitable au vu de son bilan dramatique : si la banque était réellement tombée en faillite, elle aurait entraîné dans sa chute une bonne partie du système financier mondial. Un an après le sauvetage du groupe, l'importance des garanties consenties par les Etats pèse encore lourdement sur la France et la Belgique.

Pourquoi un tel désastre ? Comment une banque classique a-t-elle pu se transformer en véritable fonds spéculatif ? Comment des crédits toxiques ont-ils pu ruiner certaines municipalités ? Pourquoi les gendarmes bancaires ont-ils été impuissants ?

Tout en retraçant l'ahurissante saga Dexia, l'auteur montre en quoi celle-ci est un condensé des maux accumulés ces dernières années dans le système financier : produits dérivés, investissements catastrophiques, croissance débridée, régulation défaillante...

Au-delà du cas particulier, cette autopsie d'un monstre bancaire permet de mieux comprendre pourquoi le système financier est encore boiteux aujourd'hui. Et pourquoi l'Europe financière et politique à tant de mal à se faire.