Le zoo de Rome

Le zoo de Rome
Pascal Janovjak
Ed. Actes Sud

Depuis 1911, Rome voit vivre en son coeur, au beau milieu de l'antique, dans la verdure et sur dix-sept hectares, un zoo extraordinaire. Figure principale de ce livre, ce lieu baroque saura attirer, au fil des décennies, un monde de personnalités aussi diverses que Mussolini et sa lionne domestique, le pape, les actrices de Cinecittà ou Salman Rushdie...

Mais Fauteur de ce roman ne se contente pas d'entraîner le lecteur dans la mémoire d'un lieu. Il en réinvente aussi le présent, en suivant les traces de Giovanna, directrice de la communication du zoo, et de Chahine, architecte algérien, l'un par l'autre attirés, l'un et l'autre fascinés par un tamanoir, ultime survivant de son espèce, objet des soins jaloux d'un vétérinaire sans scrupules et d'un gardien en fin de carrière. Tous sont happés par une aventure où s'affrontent en silence la corruption, la mémoire politique de l'Italie et la réalité économique d'un parc démesuré, qui survit loin des itinéraires touristiques.

Acheter chez Tropismes : Le zoo de Rome

Une ville de papier

Une ville de papier
Olivier Hodasava
Ed. Inculte

États-Unis, années 1930. L'industrie automobile fait la pluie et le beau temps de l'économie américaine. Le pays, gigantesque, s'offre des routes rectilignes qui traversent chaque État. Les citoyens s'équipent en nouveaux modèles, le crédit marche à plein régime, les autoroutes fleurissent, les stations-service éclosent. Afin d'encourager ces trajets qui enrichissent géants du pétrole et adeptes du fordisme automobile, on offre à tour de bras des cartes autoroutières aux conducteurs. Et pour s'assurer qu'elles ne sont pas copiées par des concurrents, on y place des fausses villes en guise de signature invisible, des « villes de papier ».

Acheter chez Tropismes : Une ville de papier

Une boîte de nuit à Calcutta

Une boîte de nuit à Calcutta
Nicolas Idier & Makenzy Orcel
Ed. Robert Laffont

Makenzy Orcel et Nicolas Idier se sont rencontrés à Pékin en 2012, revus à Paris. Après plusieurs années, ils se retrouvent à Calcutta. Ils ont mille choses à se raconter : l'amour de leurs mères, la naissance de leurs enfants, leurs projets d'écriture, leur révolte contre toutes les formes d'injustice, les grandes amitiés qui leur donnent le courage d'écrire, les visages et les drames des peuples qui font la vérité du monde. L'un vit entre Port-au-Prince et Paris, l'autre entre Pékin et Delhi, mais ce soir-là, ils sont assis au bar d'une boîte de nuit. De cette rencontre improvisée surgit l'idée d'écrire un livre qui réunisse deux voix des littératures française et haïtienne dans la sincérité absolue d'un échange sans tabou.

Acheter chez Tropismes : Une boîte de nuit à Calcutta

Dernier arrêt avant l'automne

Dernier arrêt avant l'automne
René Frégni
Ed. Gallimard

Le narrateur, écrivain, a trouvé un travail idéal dans un village de Provence : gardien d'un monastère inhabité, niché dans les collines. Il s'y installe avec pour seule compagnie un petit chat nommé Solex. Un soir, en débroussaillant l'ancien cimetière des moines, il déterre une jambe humaine fraîchement inhumée. Mais quand il revient avec les gendarmes, la jambe a disparu... Qui a été tué ? Et par qui ?

Acheter chez Tropismes : Dernier arrêt avant l'automne

Les inéquitables

Les inéquitables
Philippe Djian
Ed. Gallimard

Diana se remet progressivement de la mort de son mari Patrick survenue il y a tout juste un an. Marc, le frère de Patrick, vit chez elle pour veiller sur sa santé et sa sécurité. Mais la découverte fortuite par Marc de trois paquets de drogue échoués sur la plage vient soudain bousculer ce lent retour à la vie. Décidé à revendre la marchandise, Marc s'adresse au frère aîné de Diana, avec qui elle entretient de très mauvaises relations. Et les ennuis s'enchaînent aussitôt.

Acheter chez Tropismes : Les inéquitables

Alexandria

Alexandria
Quentin Jardon
Ed. Gallimard

« Je traque un homme depuis plusieurs mois. Sans relâche. Comme un chasseur affamé. Cet homme s'appelle Robert Cailliau. Il fuit les journalistes, il refuse les conférences, il se méfie comme de la peste de la moindre photo de lui qui pourrait se retrouver sur Facebook. Il veut juste disparaître des radars. Il semble vivre à présent comme un vétéran qui soigne ses blessures, délesté de ses illusions, retranché chez lui, dans les longues forêts du Jura français, à quelques kilomètres de Genève. Là où tout a commencé trente ans plus tôt. »

En 1990, Robert Cailliau est le seul homme à croire en l'idée d'un jeune Anglais, Tim Berners-Lee, consistant à créer un système d'informations partagé, le World Wide Web. Leur binôme improbable et fragile, porté par le rêve d'un monde où le savoir serait accessible à tous et augmenté par tous, va engendrer la révolution la plus fulgurante de l'histoire de l'humanité.

Acheter chez Tropismes : Alexandria

Quinze causeries en Chine ; aventure poétique et échanges littéraires

Quinze causeries en Chine ; aventure poétique et échanges littéraires
Jean-Marie Gustave Le Clézio
Ed. Gallimard

« Les livres sont nos biens les plus précieux. Ils ne sont pas seulement des témoignages du passé, ils sont aussi des vaisseaux d'exploration, qui nous permettent de mieux comprendre le monde qui nous entoure. En lisant Au bord de l'eau ou Quatre générations sous un même toit, je m'aventure dans une autre culture et j'y découvre des vérités différentes de la mienne. Mais cette aventure est aussi une aventure intérieure, qui me permet de découvrir la part chinoise qui est en moi-même. »

Tout est accompli

Tout est accompli
Yannick Haenel, François Meyronnis & Valentin Retz
Ed. Grasset

« Dans quelle époque vivons-nous ? Tout indique que nous entrons dans l'âge de la fin : quand l'humanité vit entièrement sous la menace de sa disparition. De toutes parts, on sent croître l'emprise des réseaux numériques, l'intelligence artificielle décide pour nous et les transhumanistes promettent déjà les noces de la biologie et des algorithmes. La terreur nous saisit, de même que l'impossibilité d'agir.
Si ce livre nous fait voir la catastrophe qui vient, il ne nous laisse pas pour autant dans le désespoir. Devant cette nouvelle situation mondiale, il enseigne l'art de n'être ni sourd ni aveugle. Il ouvre une brèche où la plénitude devient accessible, car le sauf n'est pas hors d'atteinte. Et par là, surmonte le nihilisme de notre temps. »

Acheter chez Tropismes : Tout est accompli

Bientôt la Convention des cannibales

Bientôt la Convention des cannibales
Daniel Fano
Ed. Les Carnets du Dessert de Lune

Monsieur Typhus, toujours fournisseur d’horreur et de terreur. Rita Remington, par instants entièrement tatouée. Patricia Bartok, sourire de vampire. Jennifer Style, endormie sur un tas de diamants. Rosetta Stone, pas que sa main poudrée de cocaïne. Et même Jimmy Ravel voit des espions partout. De 1970 à 2018, ils sont à Bogota, Colombo, Dubaï, Nairobi, Pékin, Tirana, Tunis, Varsovie, Vienne. Ils courent les complots, se font truffer de plomb, tremper dans l’acide, chiffonner à point. Non content de passer les clichés du roman d’espionnage à la moulinette, l’auteur entraîne ses personnages vers leur devenir-machine, ils ne vont plus tarder à entrer dans la post-humanité.

Acheter chez Tropismes : Bientôt la Convention des cannibales

La nuit se lève

La nuit se lève
Élisabeth Quin
Ed. Grasset

« Lorsque je repris mes esprits, par la violence de l'annonce assommée, il me tapota la main sans chaleur, et me poussa gentiment vers son bureau et mon manteau. Je ne pourrai pas m'occuper de vous, il faut vous faire suivre, ça se soigne très bien le glaucome, vous verrez ! Bonjour Madame... »

Élisabeth Quin découvre qu'elle risque de perdre la vue. Commence le combat contre l'angoisse et la maladie, nuits froissées, peur de l'aube, fragilité de ses yeux soudain scrutés, examinés, observatrice observée...

Acheter chez Tropismes : La nuit se lève