Exquise Louise

Couverture non disponible
Savitazkaya Eugène
Ed. Minuit

Les Pays immobiles

Les Pays immobiles
Bayon
Ed. Grasset

Les Pays immobiles est un roman inclassable - «une réponse, écrit Bayon, à la question 'Tu écris ?' qu'on me pose.»

Or la réponse est un entrelacs énigmatique de romans «inexprimables», combinatoire d'aventures, figures, passions et compassions, farces, décors, peurs et pages, qui font un grand livre voué à l'écriture autant qu'à la vie.

Impossible de résumer les lieux où file la narration : le Nil brûlé ; le Finistère l'hiver ; Montmartre la nuit ; l'Afrique noire où l'auteur et son frère martyrisent un «enfant-bouddha» ; l'au-delà.

Car les Pays immobiles communiquent avec les esprits : Michel l'ange mourant pour qui Bayon sera «mangeur de péchés», ou Thierry-Noël le Peter Pan togolais.

A chaque page la même violence, une langue lyrique et nette. Notre héros a aimé, beaucoup, pays et «fées». Certaines sont nommées, d'autres sont des fantômes, certaines enfin sont au bord du secret : compagne trompée dans la pièce à côté, dame d'ivoire post-colonial...

Immobile et cruel, comme le jeune homme qui accroche une «nature morte» au-dessus de son lit de plaisir, ce livre nous emprisonne, nous libère, et par son écriture hantée ne parle que d'écriture.
Présentation de l'éditeur

Fables et fantaisies

Couverture non disponible
Fano Daniel
Ed. Les carnets du dessert de lune

« Ecrire, c'est bon pour les doigts et la tête : on essaie de mélanger Faust et Frank Sinatra.

Surtout, c'est une occasion d'aller à Londres, au Criterion, sur Picadilly, juste le temps de savourer du Ear'l Grey sans quitter des yeux la copie conforme d'une vieille connaissance : « Après tout, ce n'est pas la première fois qu'on enferme un enfant dans un coffre. D'ailleurs, du moment qu'on lui a laissé son arc et ses flèches, il ne peut pas avoir peur du noir. » Zéro partout, comme dirait Giminy Cricket. » D.F.
Des textes courts et vifs comme des images, pleins d'un humour vraiment original par un auteur trop rare.

Fou trop poli

Fou trop poli
Savitzkaya Eugène
Ed. Minuit

Quelqu'un crache sur les fleurs ou pisse dessus mais les vénère. On entend rouler les camions et on regarde passer les avions. On propose une illusion, un roman peuplé non pas de perruches mais de perriches, foutrepoli !
Présentation de l'éditeur

Voir aussi le numéro 67 du Matricule des Anges

De Marivaux et du Loft

Couverture non disponible
Henri Catherine
Ed. POL

Quand la littérature bluffe les adeptes du Loft

Un professeur s'obstine à proposer à des élèves éblouis par le Loft ou absorbés par des soucis immédiats des textes de Proust ou d'Apollinaire. Au fil des heures de classe pendant une année, la littérature se révèle un étrange dépaysement et un détour paradoxal, stratégique ou involontaire, qui ramène au présent des élèves et du monde. Rachid découvre dans Marivaux la vraie nature du Loft, Platon fait parler de Ben Laden et Salim interprète Saint-Simon avec son histoire et ses projets.

Le bar des habitudes

Le bar des habitudes
Bartelt Franz
Ed. Gallimard/Blanche

'Guy Vouine était mou de naissance. Il avait coulé de sa mère, comme d'un pot de confiture renversé. L'accouchement n'avait requis aucun effort, aucune poussée. L'enfant faisait un petit tas sur les linges et le cri qu'il exhala pour manifester qu'il était vivant montait de lui avec la légèreté d'une vapeur. La sage-femme, qui en avait vu de toute sorte, se dit seulement qu'elle n'en avait encore jamais vu de si mou.
Plus tard, il s'avéra que l'enfant physiquement mou était également mou à l'intérieur...'
Au fil de ces seize brefs récits, Franz Bartelt raconte des destinées exemplaires, dans un registre tour à tour goguenard et tendre, loufoque et cruel.
Présentation de l'éditeur

Le passager

Couverture non disponible
Cliff William
Ed. Anatolia

« Un train pour Rostock était à quai. La machine, de fabrication soviétique, vrombissait sourdement.

L'on siffla le départ. Le moteur à mazout se mit à gronder à toute force et entraîna le convoi vers l'ancienne Allemagne de l'Est. »
Le passager, fasciné par ce qui se passe à nos portes et dont personne ne semble se soucier, entreprend de voir par lui-même les choses depuis l'intérieur des terres de la défunte République démocratique allemande aux prises avec la nouvelle « unification sacrée » et nous en rend compte pas à pas.
Le poète William Cliff, grand arpenteur du monde, nous donne ici son deuxième roman.

Le matricule des anges n°67 octobre 2005

Le matricule des anges n°67 octobre 2005
Collectif
Ed. Matricule des anges

Simon Nardis aime la musique, mais il a vendu son piano et repris son ancien métier.

Il n'est plus pianiste de jazz. Un soir, par hasard, il rate son train, retrouve la musique et rencontre la femme qu'il n'attendait plus. Mais Simon Nardis est déjà marié?
Ce pourrait être une histoire sombre, une histoire de pénombre, mais il y a la mer, il y a cet élan nonchalant du rythme. Il y a ce quelque chose au-delà des morales qui vient du plus profond des personnages.

La ligne de partage

Couverture non disponible
Devolder Eddy
Ed. Esperluète éditions

« Un enfant, une mort. Une série de désastres. L'enfant porte les noms du mort.

Il s'en rend compte comme il entre à l'internat, comme il change de langue.
Une ligne blanche régulièrement repeinte traverse la cour de l'école. D'un côté les filles, de l'autre les garçons.
Son père, camionneur, vient le chercher les jours de sortie. Le camion est sa maison.
S'il n'y avait pas eu la guerre , son père serait instituteur. »
Après La Russe et Anna Streuvels, Eddy Devolder signe ici le troisième volet d'une quête identitaire tenace et subtile, entre « le« mentir-vrai » avec lequel il faut composer » et « le « vrai-faux » qui est précisément ce qui est vraiment vrai ». Un bijou.

Le Dictionnaire culturel en langue française

Le Dictionnaire culturel en langue française
Rey (dir.) Alain
Ed. Le Robert

Une aventure humaine et éditoriale
50 années de recherche et d'invention ; 10 années de rédaction par une équipe permanente dirigée par Alain Rey et Danièle Morvan.
Plus de 100 auteurs : spécialistes éminents, jeunes chercheurs et signatures renommées.
Un dictionnaire unique :
tout le savoir-faire du Robert :
- décrire la langue, dans la lignée du Grand Robert : 65 000 entrées, les significations les plus fines, des exemples d'emplois, des citations littéraires couvrant cinq siècles d'usage
- raconter l'histoire des mots, dans la lignée du Dictionnaire historique : des développements étymologiques détaillés
la puissance d'un concept révolutionnaire

Le concept : de la langue française aux cultures du monde
Chaque langue est apte à tout dire.
Chaque mot condense une parcelle de l'humanité tout entière.
Le Dictionnaire culturel en langue française révèle ce qui se cache derrière chaque mot : un vaste réseau culturel et historique. A partir du français, un regard nouveau sur les cultures du monde.
1 320 articles de synthèse sur des notions abstraites et des réalités concrètes - les arts et la culture, la faune et la flore, les sentiments, la philosophie et la science, la vie quotidienne - racontent la dimension culturelle des mots à travers le temps, l'espace et les civilisations.
Par la traduction des grands textes de toute l'humanité, le Dictionnaire culturel aborde mondialement les mots et les idées : Euripide, Virgile, Dante, Shakespeare, Cervantès, Einstein..., les auteurs de la littérature grecque ou latine, les grands textes littéraires, philosophiques et scientifiques, les chefs-d'oeuvre introuvables, sont conviés pour la première fois dans un dictionnaire français.
Le Dictionnaire culturel : un répertoire sans équivalent d'idées, de symboles, de croyances, de pensées.
Présentation de l'éditeur

Voir à ce sujet la rubrique nouvelles