White

Couverture non disponible
Darrieussecq Marie
Ed. Pol

White se lit presque comme un roman d'aventure

au centre duquel évolue un personnage féminin, seule femme à bord d'une expédition maritime pour l'Antarctique. Elle y embarque en qualité responsable des communications par satellite. Dans cette terre de l'extrême, dont Marie Darrieussecq décrit la blancheur dans tous ses états, des fantômes rôdent et hantent l'histoire d'amour qui parvient à se nouer aux confins du monde.

L'adieu à la littérature. Histoire d'une dévalorisation, XVIIIe-XXe siècle

L'adieu à la littérature. Histoire d'une dévalorisation, XVIIIe-XXe siècle
Marx William
Ed. Minuit/Paradoxe

La littérature n'a peut-être jamais été plus mal considérée qu'aujourd'hui. Tous les signes montrent cette fragilisation. Mais plutôt que de s'arrêter à la description d'un mal contemporain dont nul ne doute, ce livre propose de retrouver les causes profondes de cette baisse d'influence, qui résulte d'une évolution de longue durée. La thèse est simple : entre le XVIIIe et le XXe siècle eut lieu en Europe une transformation radicale de la littérature ; sa forme, son idée, sa fonction, sa mission, tout fut bouleversé. Du magnétisme animal aux cultural studies, du sublime selon Boileau au plaisir selon Barthes, du tremblement de terre de Lisbonne au camp d'Auschwitz, de l'apothéose de Voltaire au départ de Rimbaud et aux silences de Beckett, le récit des métamorphoses de la littérature est présenté en une vaste fresque européenne, qui met en évidence un mouvement de bascule conduisant inévitablement du sommet à l'abîme.

Comprendre ce mécanisme de dévalorisation, ce traumatisme de l'adieu, c'est pénétrer au coeur de la crise existentielle permanente où se débat maintenant la littérature. Mais c'est aussi se donner les moyens d'en sortir.
Présentation de l'éditeur

Colonie

Colonie
Clémençon Frédérique
Ed. Minuit

Léonce et sa vieille mère vivent maintenant seuls dans l'ancienne propriété à l'abandon, prise en étau entre la rivière et la nationale. Tout près, de l'autre côté de la route, les maisons blanches du lotissement gagnent chaque jour du terrain.

Le souvenir des années 20 les hante. Mangée par une glycine en fleurs, la maison apparaissait au milieu d'un parc immense, dans les allées impeccables duquel s'épanouissaient lilas et seringas, chênes et séquoias, massifs d'églantiers, de rosiers et de pivoines.

Mais dans ces lieux trop paisibles le père de Léonce s'ennuyait et rêvait d'aventures exotiques. Encouragé par un notaire véreux, il abandonna femme et enfant pour les rives du Congo : l'Empire colonial serait, à n'en pas douter, le théâtre de ses retentissants succès...

Demain est écrit

Demain est écrit
Bayard Pierre
Ed. Minuit/Paradoxe

Ce livre s'inscrit dans le prolongement des précédents, qui visent tous, en réfléchissant sur des paradoxes de la littérature, à nous en faire percevoir des dimensions cachées, et espèrent par là rectifier quelques préjugés, voire corriger quelques injustices.
Présentation de l'éditeur

Sept jours

Couverture non disponible
Goby Valentine
Ed. Gallimard

Quatre frères et soeurs se retrouvent, entre les murs de la maison où ils ont grandi.

Leur présence dans ces lieux, où flotte celle bien prégnante d'une mère récemment décédée, fait resurgir brutalement leur enfance, et à travers leur passé, la question de leur identité propre.
Valentine Goby écrit là son second roman, qui touchera par sa finesse et sa subtilité tous ceux qui ont fait l'expérience de ces retrouvailles, par-delà la disparition des parents.

L'enfer est à nous

Couverture non disponible
Görgün Kenan
Ed. Quadrature

En apparence, une enquête policière, une légende paysanne, une chronique de la drogue, une fable de science-fiction écologique sous acides, un conte pour enfants tristes, et même un hommage à la Quatrième Dimension, chaque récit détournant avec passion les règles du genre abordé... Mais sous ces apparences, veille l'enfer et ses multiples masques. Enfer charnel, conjugal, mythologique ou mental, l'enfer de la marge, de la rébellion, de la déchirure, de ce qui ne s'intègre pas, ne s'égalise pas, l'enfer des écorchés, des égarés, évadés du monde et d'eux-mêmes. Ces enfers qui nous happent à tout instant...
Présentation de l'éditeur

Kenan Görgün est né en 1977. Auteur de romans, de nouvelles et de poèmes, il signe aussi des scripts, des scénarios et des textes de chansons rock.

La reine nue

Couverture non disponible
Bragance Anne
Ed. Actes Sud

Mère de sept enfants qui lui portent une admiration et un amour inconditionnels,

une écrivaine célèbre sombre dans la maladie d'Alzheimer.
Chacun à son tour, les enfants se dévouent à sa garde quotidienne. Biensûr, leur situation familiale et personnelle est remise en question ou se dégrade.
Livre émouvant par la description de la maladie, La reine nue fait une analyse assez fine des personnages.

La maison rectangulaire

La maison rectangulaire
Hélèna Villovitch & Hendrik Hegray (ill.)
Ed. Estuaire/Carnets littéraires

La maison rectangulaire est une maison ayant réellement existé, quelque part en banlieue, dans les années 70. Un pavillon sans fantaisie, sans goût, sans âme, dans lequel vivait une famille composée de deux parents et de deux enfants (un garçon et une fille) sans passion, sans amour. Dans cette maison, pourtant, bien des choses se sont déroulées, ou auraient pu se dérouler ; bien des mots se sont dits ou n'ont pas été dits. La fille de la maison a treize ans et demi, elle n'a rien de la jeune fille modèle. Récit vif, violent, sans concession de son enfance finissante avec en toile de fond le portrait de sa famille au vitriol. Hélèna VILLOVITCH et Hendrik HEGRAY nous livrent un carnet très expressif, voire agressif, donnant de cette vie pavillonnaire un aperçu dantesque duquel l'humour n'est jamais absent. Un humour grinçant à la secrète noirceur.
Présentation de l'éditeur

La fille du super-8

Couverture non disponible
Berenboom Alain
Ed. Grand Miroir

Mon père n'avait laissé ni testament, ni lettre, ni journal intime. Rien qui me parle de lui ? Rien ? Si : les films.


A la mort de son père, Simon découvre une collection de films amateurs tournés dans les années 50. Leur visionnage l'entraîne de scènes ordinaires en parties fines où il retrouve certains personnages mystérieux. Il mène alors une enquête qui va lui ouvrir les portes de la double vie de son père.

Ravel

Ravel
Echenoz Jean
Ed. Minuit

Un roman parfait... les mots nous en tombent...

Ravel fut grand comme un jockey, donc comme Faulkner. Son corps était si léger qu'en 1914, désireux de s'engager, il tenta de persuader les autorités militaires qu'un pareil poids serait justement idéal pour l'aviation. Cette incorporation lui fut refusée, d'ailleurs on l'exempta de toute obligation mais, comme il insistait, on l'affecta sans rire à la conduite des poids lourds. C'est ainsi qu'on put voir un jour, descendant les Champs-Élysées, un énorme camion militaire contenant une petite forme en capote bleue trop grande agrippée tant bien que mal à un volant trop gros. J. E.

Ce roman retrace les dix dernières années de la vie du compositeur français Maurice Ravel (1875-1937).
Présentation de l'éditeur

Un avant-goût du roman sur http://www.leseditionsdeminuit.fr/titres/2006/ravel.htm