Me voici

Me voici
Jonathan Safran Foer
Ed. Olivier

À la veille de sa bar-mitsva, le fils de Jacob et Julia Bloch est soupçonné d’être l’auteur d’injures racistes, ce qui lui vaut son renvoi du lycée. Pendant ce temps, Julia trouve sur le téléphone de son mari une série de textos pornographiques.

Acheter chez Tropismes : Me voici

Une bonne école

Une bonne école
Richard Yates
Ed. Robert Laffont

1941, Connecticut. Parents et enseignants s'accordent à dire que la Dorset Academy est une bonne école. A son arrivée en internat, William Grove découvre l'envers du décor : "un climat de libido pur" où règnent les garçons les plus populaires et où les professeurs ressemblent à des lions en cage. Et puis il y a Edith Stone, le fantasme de tous les élèves, qui est prête à vivre son premier amour.

Acheter chez Tropismes : Une bonne école

Nouvelles

Nouvelles
Clarice Lispector
Ed. des femmes Antoinette Fouque

La présente édition rassemble pour la première fois en un seul livre l'ensemble des nouvelles écrites par Clarice Lispector au cours de sa vie, grâce au travail de son biographe Benjamin Moser qui a effectué de longues recherches au Brésil pour restituer leur chronologie et retrouver des textes demeurés jusque-là inédits.

Acheter chez Tropismes : Nouvelles

Tous les hommes du roi

Tous les hommes du roi
Robert Penn Warren
Ed. Monsieur Toussaint Louverture

Louisiane, années 1930. Le gouverneur Willie Stark charge Jack Burden d'enquêter sur le juge Irwin, persuadé que cet homme vertueux a quelque chose à cacher et qu'il manoeuvre pour prendre sa place. De l'angélique Anna Stanton à la diablesse Sadie Burke en passant par Adam l'esthète et Sugar-Boy, l'homme de main, chacun a un rôle à jouer dans la tragédie qui se prépare.

Acheter chez Tropismes : Tous les hommes du roi

Personne ne gagne

Personne ne gagne
Jack Black
Ed. Monsieur Toussaint Louverture

De San Francisco au Canada, de trains de marchandises en fumeries d'opium, d'arnaques en perçages de coffres, du désespoir à l'euphorie, Jack Black est un voleur : parfois derrière les barreaux, toujours en cavale. Avec Ironie, sagesse et compassion, il nous entraîne sur la route au tournant du XXe siècle. Personne ne gagne est un hymne à une existence affranchie des conventions. Qu'il soit hors-la-loi, opiomane ou source d'inspiration pour Kerouac et Burroughs, qu'importe, qu'il vole au devant de la déchéance ou qu'il flambe comme un roi, qu'importe, Jack Black n'est guidé que : par son amour de la liberté. C'est dur, c'est brut, c'est profondément américain. Black est peut-être un vaurien, il est surtout un conteur qui, sans jugement, joue avec son passé afin de nous remuer et de nous remettre sur le droit chemin. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : Personne ne gagne

L'éducation de Jésus

L'éducation de Jésus
J.M Coetzee
Ed. Seuil

Simon, Inès et le petit David, 6 ans, se sont réfugiés dans la nouvelle ville d'Estrella. David est un enfant précoce et indépendant. Il entre à l'Académie de danse. La ballerine, Ana Magdalena, et son mari créent une métaphysique inédite en mêlant les nombres à la chorégraphie et à la musique. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : L'éducation de Jésus

Cette lumière que je vois

Cette lumière que je vois
Sofie Laguna
Ed. Actes sud

Lorsque son père tond la pelouse, Jimmy s'identifie aux lames, son pouls s'accélère, ses cellules entrent en surchauffe, il court en traçant des cercles et se met en danger. De son point de vue, le monde constitue une vaste machinerie ; d'ailleurs il adore lire toutes sortes de modes d'emploi. Nous sommes dans les années 1980, en Australie, dans la banlieue pavillonnaire d'une ville industrielle. Le père de Jimmy travaille à la raffinerie, comme la plupart de ses voisins. Il ne comprend pas ce qui arrive à son fils et reproche à sa femme de trop le couver.

Acheter chez Tropismes : Cette lumière que je vois

Ör

Ör
Audur Ava Olafsdottir
Ed. Zulma

Histoire de Jonas Ebeneser, un homme de 49 ans, divorcé, hétérosexuel, et qui n'a qu'une passion : restaurer, retaper, réparer. Mais le bricoleur est en crise, et la crise est profonde. Pour éviter tout geste désespéré, il se met en route pour un voyage sans retour à destination d'un pays abîmé par la guerre, avec sa caisse à outils pour tout bagage. 

Acheter chez Tropismes : Ör

La conversion

La conversion
James Baldwin
Ed. Rivages

Au soir de ses quatorze ans, dans une boutique désaffectée de Harlem, au milieu des prières et des trépignements cadencés de ses frères, John Grimes traverse un moment essentiel, une nuit de révélation, entre crise spirituelle et épiphanie. Son destin est scellé d'avance selon sa famille : il sera prédicateur. Mais John veut mener sa vie comme il l'entend. Un gamin issu d'une communauté si pieuse peut-il avoir le choix ? Et, au-delà, le libre arbitre existe-t-il pour un jeune Noir en Amérique ?

Acheter chez Tropismes : La conversion

I am not negro

I am not negro
James Baldwin & Raoul Peck
Ed. Robert Laffont

Dans ses dernières années, le grand écrivain américain James Baldwin a commencé la rédaction d'un livre sur l'Amérique à partir des portraits de ses trois amis assassinés, figures de la lutte pour les droits civiques : Medgar Evers, Malcolm X et Martin Luther King Jr. Partant de ce livre inachevé, Raoul Peck a reconstitué la pensée de Baldwin en s'aidant des notes prises par l'écrivain, ses discours et ses lettres. Il en a fait un documentaire - salué dans le monde entier et sélectionné aux Oscars - aujourd'hui devenu un livre, formidable introduction à l'oeuvre de James Baldwin. Un voyage kaléidoscopique qui révèle sa vision tragique, profonde et pleine d'humanité de l'histoire des Noirs aux États-Unis et de l'aveuglement de l'Occident. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : I am not negro