Le cimetière de verre

Couverture non disponible
Kasma Sorour
Ed. Actes Sud

David Zimmer a perdu sa femme et ses fils dans un accident d'avion.

Au bord de la dépression, anéanti devant la télévision, son attention est soudain retenue par un acteur du cinéma muet, un certain Hector Mann, disparu depuis 1929. Pour la première fois depuis des mois, David est sous le charme ; ce virtuose du septième art parvient à le faire rire, et, pour ce petit miracle, David décide de se lancer dans la filmographie du personnage. Le livre publié, il s'invente une autre raison de vivre et entreprend la traduction des Mémoires d'outre-tombe. Un soir, une inconnue débarque chez lui et, sous la menace, lui impose un très long voyage. Elle a pour mission de l'amener le plus vite possible au chevet d'Hector Mann qui, mourrant, l'appelle pour lui léguer un étrange héritage. Malgré l'improbabilité de l'histoire, David se laisse entraîner?
Avec Le Livre des illusions, Paul Auster fait un brillant retour romanesque. Dès les premières pages, le lecteur est littéralement emporté par le torrent narratif. Au-delà de l'extraordinaire et mystérieuse histoire d'Hector Mann, l'auteur nous entraîne au c?ur des destins qui s'entrecroisent dans un monde à la hauteur de son incomparable imaginaire. Le livre des illusions ne pourrait s'appeler autrement : cinéma, suspense, enquêtes, meurtres et histoires d'amour, tout est là, magistralement orchestré, pour finalement disparaître dans un nuage de fumée?

Nos plus beaux souvenirs

Nos plus beaux souvenirs
O'Nan Stewart
Ed. L'Olivier

'Ils s'étaient arrêtés dans la forêt d'Allegheny pour déjeuner, étalant une couverture à l'ombre des pins odorants et avaient encore fait l'amour, les arbres s'élevant comme des clochers au-dessus des épaules de Henry. Elle imaginait que le garde forestier n'aurait rien dit s'ils lui avaient expliqué qu'ils venaient de se marier, lui avaient montré les traces de crème à raser qui avait servi à écrire 'Just married' sur la voiture. Aujourd'hui, entourée de sa famille, Emily pensa qu'elle n'avait rien perdu de tout cela. Ces moments qu'elle avait connus lui appartenaient toujours, même si c'était seulement dans ses souvenirs.'
Henry, le chef du clan Maxwell, vient de mourir. Sa femme, Emily, convoque enfants et petits-enfants pour un dernier été dans leur cottage au bord du lac Chautauqua. Elle a décidé de le vendre et demande à chacun de choisir l'objet qu'il souhaite conserver. L'inventaire des bibelots devient alors celui d'un paradis perdu, d'une enfance radieuse, du temps heureux d'un mariage, des parties de cartes, des éclats de rire, mais aussi des déceptions et des non-dits.
Nos plus beaux souvenirs raconte l'histoire d'un deuil et de ses répercussions intimes dans la vie de chacun. Dans ce grand roman familial, Stewart O'Nan dissèque avec virtuosité les fêlures humaines et l'oeuvre du temps.
Présentation de l'éditeur

Un été prodigue

Un été prodigue
Kingsolver Barbara
Ed. Rivages

Dans les montagnes boisées des Appalaches, Un été prodigue tisse trois histoires parallèles.

Deanna Wolfe, employée par l'office des forêts, vit coupée du monde dans un refuge d'où elle observe les animaux; elle y sera surprise par un jeune chasseur venu envahir ses espaces les plus intimes. Au fond de la vallée, une jeune intellectuelle citadine devenue femme de fermier devra, à la mort prématurée de son mari, déclarer son attachement à la terre et gagner le coeur d'une famille qui lui était hostile. Un peu plus loin, deux vieux voisins se chamaillent à propos de tout mais se retrouvent au fond confrontés aux mêmes complexités d'un monde auquel aucun d'eux ne s'attendait.
Pour qui a lu L'arbre aux haricots ou Les yeux dans les arbres, l'auteur confirme son intense générosité narrative. Barbara Kingsolver aime ses personnages ; elle aime aussi ce «monde largement coloré de vert» qu'elle décrit sans emphase, avec un respect quasiment animal.
Les éditions Rivages publient également Une rivière sous la lune, un roman nostalgique et fort où se mêlent drames personnels et guerre civile au Nicaragua.

Le feu follet

Le feu follet
Elsschot Willem
Ed. Castor Astral/Escales du Nord

Anvers, un soir pluvieux à la fin des années 1930. Frans Laarmans est sur le point de rentrer chez lui quand l'abordent trois marins afghans à la recherche d'une certaine Maria Van Dam. Il décide de les aider et les accompagne dans une longue errance nocturne, dont le but semble se perdre dans le labyrinthe des bas quartiers de la ville. Récit empreint d'une ironie tranquille et d'émotions inoubliables, Le feu follet nous entraîne dans la quête de cette Maria dont on peut se demander si elle existe vraiment et qui n'est peut-être que l'image de nos désirs d'une vie romanesque et pleine de sens. Pièce majeure dans l'oeuvre d'Elsschot, Le feu follet est sans conteste un chef-d'oeuvre de la littérature du XXe siècle.
Présentation de l'éditeur

Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil

Couverture non disponible
Murakami Haruki
Ed. Belfond

Dans ce nouveau roman Haruki Murakami appose sa griffe rigoureuse

et lisse, étrange jusqu'au sublime, à une bouleversante histoire d'amour.
Hajime, à l'aube de la quarantaine, marié et père de deux petites filles adorables, propiétaire de deux bars en vogue à Tokyo et d'une résidence secondaire à la campagne, voit sa vie basculer quand une femme à la beauté envoûtante engage un soir la conversation avec lui. C'est Shimamoto-san, celle avec qui il partageait tout lorsqu'ils avaient douze ans.
De ces retrouvailles, l'auteur de la fabuleuse Course au mouton sauvage fait un livre poignant, dérangeant, un beau livre plein de sagesse et de vérités cachées, un conte obsédant d'intelligence.
Un recueil de nouvelles, Après le tremblement de terre, paraît également chez 10/18.

La Maison dans les dunes

La Maison dans les dunes
van der Meer Vonne
Ed. Héloïse d'Ormesson

La Rose des dunes est une petite maison des îles frisonnes, que son propriétaire loue chaque été. Les vacanciers s'y succèdent, abandonnant derrière eux, comme autant de reliques, les souvenirs de leur séjour : coquillages, pommes de pin, quelques lignes dans le Livre d'or.

Mais l'histoire de leur passage, c'est la maison qui en est le témoin. Elle recueille, au fil de l'été, confidences et échos de vies.

À la fin de la saison, chacun repart, tandis que les coquillages, symboles de cette parenthèse estivale, sont rendus aux vagues.

Par sa fenêtre sur plage, Vonne van der Meer capture la vérité de nos existences jusque dans ses petits riens.
Présentation de l'éditeur

Mon nom est rouge

Couverture non disponible
Pamuk Orhan
Ed. Gallimard

Hiver 1591, Istanbul est sous la neige. Mais un cadavre, le crâne fracassé, nous parle depuis le puits où il a été jeté.

Il connaît son assassin, de même que les raisons du meurtre dont il a été victime : un complot contre l'Empire ottoman, sa culture, ses traditions et sa peinture. Car les miniaturistes de l'atelier du Sultan, dont il faisait partie, sont chargés d'illustrer un livre à la manière italienne?
Roman polyphonique, Mon nom est rouge tient en haleine jusqu'à la dernière page par son extraordinaire construction : une subtile réflexion sur la confrontation entre l'Occident et l'Orient sous-tend la trame policière (un suspense fascinant), elle-même doublée d'une intrigue amoureuse.
On ne pourrait être plus dépaysé, et pourtant, tout est si proche. Exigeant et profondément original, Orhan Pamuk invite à la lenteur mais il surprend avec puissance.

D'après Sofia

D'après Sofia
Lonn Oystein
Ed. Gallimard/Du monde entier

Le confort et la réussite matérielle ne manquent pas dans la vie de Simen, Bird et Leon, ces trois amis d'enfance parvenus à la quarantaine. Mais Simen est surmené - il est rédacteur en chef d'un quotidien - et souffre d'un ulcère à l'estomac. Bird, qui travaille pour lui en tant que journaliste sportif, risque lui aussi sa santé par des entraînements de course à pied de plus en plus excessifs, et Leon, pourtant au début d'une carrière prometteuse de pianiste de jazz, a disparu dans le désert nord-africain, sans doute avec des idées suicidaires.

Sofia est le lien qui unit ces trois hommes : elle est la femme de Simen, la soeur de Bird, et la confidente de Leon. Lorsqu'elle part retrouver un ancien amant au Pays basque espagnol, Simen appelle Bird à l'aide. Celui-ci s'envole alors pour Bilbao, bien qu'il vienne tout juste de sortir de l'hôpital, et malgré son inquiétude pour Leon.

Le roman se déploie ensuite entre Oslo, le Pays basque et le Maghreb, où les quatre protagonistes confrontent leur mal de vivre dans de longues conversations, notamment téléphoniques. D'après Sofia offre au lecteur un univers romanesque singulier où l'auteur traque derrière les paroles, les attitudes, les mimiques et les silences de ses personnages les mensonges et l'hypocrisie de notre temps.
Présentation de l'éditeur

L'homme que ma mère a aimé

Couverture non disponible
Widmer Urs
Ed. Gallimard

« Aujourd'hui est mort l'homme que ma mère a aimé. Vieux comme les pierres, solide comme un roc jusque dans la mort.

Il s'est effondré tandis que, penché sur un pupitre, il tournait une page de la partition de la Symphonie en sol mineur de Mozart. Lorsqu'on l'a trouvé, il tenait dans sa main morte un bout de la partition déchirée : ces appels de cor du début du mouvement lent. Il avait dit un jour a ma mère que la Symphonie en sol mineur était le plus beau morceau de musique qu'on eût jamais composé. ?Il lisait depuis toujours des partitions comme d'autres lisent des livres. »
Urs Widmer fait ici le récit d'une vie, celle d'une femme qui n'a cessé d'être amoureuse d'un homme qui ne l'aimait pas. Lui, parti de rien, devient ?un peu grâce à elle -l'home le plus riche de Suisse ; à l'inverse, elle qui faisait partie de la jeunesse dorée se retrouve orpheline et sans le sou, se marie et mène une vie sans histoire.
C'est son propre fils qui raconte cet amour malheureux, véritablement incurable ; il parvient à y mettre un humour mélancolique et parfois même une drôlerie paradoxale qui rend le récit encore plus poignant

Une couronne de roses

Une couronne de roses
Taylor Elizabeth
Ed. Rivages

Pour Camilla, les vacances à la campagne aux côtés de ses amies Frances et Liz n'ont plus le même parfum. Le temps des bavardages qui faisait le charme de ces étés passés ensemble est révolu.
Frances occupe désormais ses journées à peindre, enfermée dans son atelier, tandis que Liz, devenue mère, se laisse accaparer par son enfant.
Le sentiment d'exclusion que ressent Camilla lui rappelle sa vie trop étriquée, enfermée dans l'école de filles où elle travaille comme secrétaire. Pour tenter de calmer son angoisse et combler le vide, elle entame une invraisemblable liaison avec un certain Richard Elton, rencontré dans le train.
Mais le jeune homme va s'avérer aussi menteur et dangereux qu'il est charmant et sûr de lui...
Publié en 1949, ce très beau roman sur l'amitié féminine, sans doute le plus sombre des livres écrits par Elizabeth Taylor, relate l'histoire sans complaisance d'une jeune femme prête à tout pour échapper au sentiment de solitude.

Elizabeth Taylor (1912-1975) est née à Reading dans le Berkshire. Elle a écrit douze romans et cinq recueils de nouvelles.
Présentation de l'éditeur