Le ciel de Long Island

Le ciel de Long Island
Lee Chang-Rae
Ed. Olivier

Vu d'en haut, tout semble parfait dans la vie de Jerry Battle. À ses heures perdues, ce descendant d'immigrés italiens survole dans son trois-places Cessna la jolie banlieue de Long Island où il habite.

Son fils Jack vit confortablement et sa fille Theresa se plaît dans son milieu intellectuel et universitaire. Seule ombre au tableau : Rita, avec qui Jerry a vécu vingt ans, vient de le quitter. Lors de ses fiançailles, Theresa lui apprend qu'elle est enceinte, mais aussi qu'elle est atteinte d'un cancer qu'elle ne soignera pas. Jerry, expert dans l'art de la fuite, n'a plus le choix. Il doit se confronter à la réalité et s'impliquer pour sauvegarder ce qui peut encore l'être : les liens du sang.

En mouvements concentriques, comme dans un vol d'approche, Le ciel de Long Island dévoile les pans d'une existence jusqu'à en cerner le point le plus vulnérable. À travers le portrait de cet homme dont on découvre la fragilité et les drames intimes, Chang-rae Lee éclaire le rêve américain dans ses moindres recoins. Styliste exceptionnel, il nous livre, dans la veine de Richard Ford ou de John Cheever, sa vision d'une Amérique dont l'identité ne cesse de s'effriter.

Et il y eut un matin

Et il y eut un matin
Kashua Sayed
Ed. Olivier

Depuis quelque temps ce journaliste arabe, sans doute l'unique reporter à travailler pour la presse israélienne, ne se sent plus en sécurité. Relégué au rang de pigiste occasionnel par sa rédaction, découragé par les marques d'ostracisme qui envahissent son quotidien, il décide de retourner vivre avec sa famille dans son village natal, tout près de Jérusalem. Sans grande illusion.

Lorsque l'armée israélienne encercle le village, tous pensent que cette mesure est provisoire. Pourtant la situation perdure, le chaos s'installe : l'eau et l'électricité sont coupées, la pénurie alimentaire menace, les ordures s'entassent et les esprits s'échauffent. Et, plus inquiétant encore, aucune information ne filtre sur les événements.

Dans cette fiction née de sa propre histoire, Sayed Kashua explore l'impossible identité des Arabes israéliens. La singularité de sa vision des sociétés juives et arabes donne à ce roman, écrit en hébreu, une force saisissante.
Présentation de l'éditeur

A propos de Grace

A propos de Grace
Doerr Anthony
Ed. Albin Michel

À cinquante-neuf ans, David Winckler n'est plus que l'ombre de lui-même. Dans une autre vie, il fut un mari, le père d'une petite fille, et surtout un hydrologue passionné. Après des années d'exil sous le soleil des Caraïbes, il décide d'entreprendre une longue odyssée à la recherche de souvenirs enfouis et d'un avenir incertain. Il ignore encore que, dans l'avion qui le ramène à Cleveland, l'attendent les fantômes de sa vie antérieure...

Après Le Nom des coquillages, Anthony Doerr signe un premier roman lumineux et lyrique qui confirme l'originalité de son univers et la singulière beauté de sa prose.

« Anthony Doerr sait restituer les qualités à la fois destructrices et inspiratrices de la nature : les craquements de la glace en hiver, la neige qui tombe comme une rafale d'étoiles, des cieux hallucinatoires. À propos de Grace est un remarquable roman. » The Times Literary Supplement

« Anthony Doerr revisite le territoire qu'il a défini dans son superbe recueil de nouvelles, Le Nom des coquillages : la fascination pour le monde naturel, la mesure des hommes face aux forces naturelles, le tout porté par une écriture qui fait littéralement vibrer chaque page. » The New York Times
Présentation de l'éditeur

Template Style does not exist. Open the Content Type & save it again. (Intro + Content views)