Le territoire du crayon

Couverture non disponible
Walser Robert
Ed. Zoé

Appel du pied

Appel du pied
Risa Wataya
Ed. Picquier

A dix-neuf ans, Wataya Risa est la plus jeune lauréate jamais couronnée du prix Akutagawa, le Goncourt japonais. Et l'histoire qui a conqui le jury et le public japonais n'est sans doute pas très éloignée de sa propre expérience de lycéenne, il n'y a pas si longtemps. Ce journal intime d'une jeune fille qui n'arrive pas à s'intégrer dans sa classe est au plus près des sensations, de la contradiction des sentiments qui affleurent sous la surface unie des apparences. De ces moments où l'on cherche un sol ferme sous ses pieds, pour s'aventurer à la découverte de la vie. Et lorsqu'on se sent attirée par un garçon qui vit confiné dans sa passion pour un mannequin vedette, on aimerait bien le réveiller de son rêve pour qu'il fasse ses premiers pas avec vous, sur ce chemin incertain.
Une chronique sensible, et pleine d'humour, de cet âge oscillant entre la nostalgie d'une enfance innocente et la naissance, presque malgré soi, de ce qui pourrait bien s'appeler l'amour.
Présentation de l'éditeur

L'art du voyage

Couverture non disponible
de Botton Alain
Ed. Mercure de France

« Pourquoi être séduit par quelque chose d'aussi insignifiant qu'une porte d'entrée dans un autre pays ? »

Alain de Botton nous entraîne dans l'exploration des satisfactions et des déceptions que le fait de voyager génère. Avec Flaubert, Baudelaire, Van Gogh, Ruskin?, il nous offre le parfait antidote à tous ces guides qui nous disent où il faut partir et ce qu'il faut y voir et y faire. L'auteur de Comment Proust peut changer votre vie, tente au contraire, avec humour et élégance, de nous expliquer pourquoi nous avons voulu y aller et comment nous pourrions y être plus heureux

Jours de pluie à Madras

Jours de pluie à Madras
Ali Samina
Ed. Mercure de France

Lorsque nous sortîmes de l'ascenseur, au premier étage de l'hôtel, nous étions en pleine discussion, si bien que nous ne vîmes pas tout de suite cette grande silhouette vêtue d'une burkha... Puis Samir s'arrêta au milieu d'une phrase, avec ce regard de côté qui lui était familier, essayant de percevoir ce qui n'était pas visible à première vue. Dans l'étroit couloir, cette silhouette s'attardait près de notre porte, tel un fantôme noir se détachant sur les murs blancs, tel le démon qui surgissait dans mes rêves. 'Qui est-ce ?' murmura Samir, ses doigts se refermant sur mon poignet. S.A.

Issue d'une riche famille musulmane, Layla vient de rentrer des Etats-Unis, où elle étudiait, pour se marier à Hyderabad. Un mariage arrangé qui semble lui faire très peur mais auquel elle se prête quand même car elle a un lourd secret : elle n'est plus vierge, la honte absolue dans son milieu.
Or Samir, son jeune mari si beau, si charmant, dissimule lui aussi un épisode de son passé qui l'obsède.
Et c'est à Madras, pendant le voyage de noces qui aurait pu leur permettre de s'accepter l'un l'autre, que va surgir celui que personne n'attendait. C'est là que chacun va devoir affronter son destin.
Présentation de l'éditeur

Premier roman de Samina Ali, née à Hyderabad et résidant en Californie.

Langue natale

Couverture non disponible
Lee Chang-rae
Ed. L'Olivier

Le livre de l'humour arabe

Le livre de l'humour arabe
Schmidt Jean-Jacques
Ed. Actes Sud/Sindbad

Les Arabes, musulmans et chrétiens, que l'on imagine, en Occident, austères, puritains et rigides, peu enclins au rire et à la plaisanterie, ont accumulé, en la matière, tout au long du Moyen Age, un patrimoine qui n'a rien à envier aux autres civilisations. A travers cette anthologie, on constate l'existence d'une grande liberté de ton parmi les hommes et les femmes des sociétés arabes de l'époque, d'un sens aigu des relations directes et franches et d'un grand attachement à l'esprit, au-delà des hiérarchies et des barrières sociales. La légèreté et la grivoiserie, ajoutées au sens de la répartie et de la dérision, sont les éléments caractéristiques de cet humour.

Les ouvrages dans lesquels ont été puisées ces anecdotes comptent parmi les plus célèbres du genre adab (ou culture générale), qui consiste pour les Arabes à mêler le sérieux au plaisant, sans ordre strict, et à permettre tout à la fois d'amuser et d'instruire. Le lecteur pourra ainsi 'folâtrer' librement dans ce livre, l'ouvrir à n'importe quelle page, avec la certitude de tomber sur une histoire drôle qui le fera rire - ou sourire.
Présentation de l'éditeur

Les orphelins de Brooklyn

Couverture non disponible
Lethem Jonathan
Ed. L'Olivier

Ceux qui ont lu Alice est montée sur la table s'en souviennent : Jonathan Lethem a un humour considérable.

Son nouvel héros, Lionel Essrog, a grandi avec ses copains à l'orphelinat de Brooklyn. Devenu adulte, il est embauché par un « privé », Franck Minna, dont l'agence se livre à de louches activités sous prétexte de déménagements.
Essrog est affligé d'une maladie rare, le syndrome de Gilles de la Tourette, qui fait de sa vie un enfer, et dont le principal symptôme consiste en des éruptions verbales incontrôlées. Prétexte à d'étincelantes variations langagières sur le thème du roman noir « hard boiled », revu et corrigé par un disciple de Tex Avery.

Vous descendez ?

Vous descendez ?
Hornby Nick
Ed. Plon/Feux croisés

La vie, la mort...et la pizza

La veille du nouvel an, à Londres, quatre individus se retrouvent, par coïncidence, sur le toit d'un immeuble de quatorze étages, tous avec la ferme intention de sauter pour mettre un terme à une vie devenue intolérable. Arrive d'abord Martin, présentateur vedette de la télévision, dont la carrière et la famille ont été brisées par un scandale sordide et retentissant ; puis Maureen, femme simple, fervente catholique néanmoins prête à commettre le plus grand des péchés, car elle n'en peut plus de s'occuper, seule, d'un fils handicapé ; ensuite Jess, 18 ans, souffrant d'une grosse peine de coeur, pleine d'amertume (et d'alcool) ; et enfin J J, jeune Américain dont les rêves de devenir rock star ont disparu, et qui se trouve anéanti par une situation précaire de livreur de pizzas.

Ce quatuor n'a en commun que le désespoir... et une petite faim. Et voici deux pizzas, apportées par J J... Les langues se délient, chacun raconte sa vie, ses déceptions ; finalement, l'aube venant, ils décident de différer, et se donnent rendez-vous à la Saint-Valentin, au même endroit.

Ainsi débute ce nouveau roman magistral de Nick Hornby, son plus accompli depuis Haute fidélité, mélange de drôlerie, de tendresse, d'humanité, d'un brin de mélancolie. L'humour et l'infinie sagesse de Nick Hornby le portent, ici, au sommet de l'art de l'écrivain.

«Hornby est un auteur qui ose être tout à la fois drôle, intelligent, et d'une grande générosité de sentiments.» New York Times
Présentation de l'éditeur

Hôtel Nomade

Couverture non disponible
Nooteboom Cees
Ed. Actes Sud

« La Hollande doit être le pays de l'infini, puisque les gares y ont deux côtés. »

Des îles d'Aran à Paris, des monastères du Japon aux musées d'Italie, parti de Hollande pour entrer dans « l'?il du cyclone », Cees Nooteboom nous offre ici un livre étonnant sur l'art, la littérature et la vie. Il voyage. Et compose des textes magnifiques habités par l'ailleurs, les amis et la poésie.

A propos d'un gamin

A propos d'un gamin
Hornby Nick
Ed. 10/18

Pour un petit Londonien de douze ans, que sa mère, baba cool divorcée et dépressive, affuble de grosses lunettes et de mocassins ringards, et à qui elle inculque des théories aussi psychorigides qu'improbables à propos de l'existence, la vie n'est pas facile.

Pour un célibataire londonien de trente-six ans, riche, oisif, mais qui a de plus en plus de mal à dénicher des compagnes bien roulées, indulgentes et disponibles, la vie n'est pas facile non plus.

Quand le gamin et le célibataire se rencontrent dans un club pour femmes seules où le célibataire s'est indûment introduit, les choses deviennent de plus en plus compliquées. Nick Hornby en dit beaucoup, en riant, sur la triste condition des mâles célibataires de tous âges, dans les tristes temps que nous vivons. Christophe Mercier