Ricoeur, Derrida. L'enjeu de la métaphore

Ricoeur, Derrida. L'enjeu de la métaphore
Amalric Jean-Luc
Ed. Puf/Philosophies

 

Contrairement à l'idée reçue selon laquelle la métaphore ne serait qu'un ornement secondaire du concept philosophique, il s'est agi ici de mettre au jour une dépendance plus fondamentale et plus dissimulée de la pensée philosophique a l'égard de métaphore. Un certain travail métaphorique traverse en effet le discours philosophique à la manière d'une énigme puisqu'il parait tout à la fois dynamiser et menacer son déploiement spéculatif. Or, c'est précisément autour de cette énigme de la métaphore que s'est nouée une singulière discussion entre Ricoeur et Derrida. C'est à Paul Ricoeur qu'il revient d'avoir initié ce débat dans la 8e étude de La Métaphore vive (1975) sous la forme dune critique adressée à La Mythologie blanche (1969) de Jacques Derrida. et cette critique donnera lieu trois ans plus tard à une réponse de Derrida dans Le Retrait de la métaphore (1978). Les termes de cet échange prennent souvent un tour paradoxal et déconcertant: tandis que Ricoeur attribue a Derrida des thèses qu'il s'efforce de réfuter car elles lui semblent menacer le projet même de son herméneutique critique, Derrida conteste de son côte cette interprétation en revendiquant le statut déconstructif de son écriture et en soulignant au contraire les points d'accord qui le rapprochent de Ricoeur. La clé de cette discussion nous a paru résider dans le positionnement complexe des deux penseurs à l'égard de la critique heideggérienne du lien entre métaphoriqueet métaphysique; et c'est l'écart entre une pensée de la différence et une pensée de l'acte que nous nous sommes efforcé de mettre en relief en posant la question de l'écriture philosophique dans ses rapports à l'imagination productrice. S'il est un enjeu de la métaphore, c'est que, dans ses rapports à la philosophie, elle implique une certaine détermination du statut du concept philosophique. conduit a une conception spécifique de la textualité et engage une interrogation d'ensemble sur la possibilité (ou l'impossibilité) d'un renouvellement de l'ontologie.
Présentation de l'éditeur

L'objet-personne

L'objet-personne
Carlo Severi
Ed. Rue d'Ulm

À quelles conditions un objet inanimé peut-il décocher une flèche, venger un ennemi, prendre la parole ou répondre à un regard ? Quel travail de la pensée anime alors l'objet, le rendant à la fois vivant et mémorable ? Poursuivant le travail amorcé dans Le Principe de la chimère, ce livre montre que, lorsqu'un lien de croyance visuelle s'établit, l'objet-personne agit de manière complexe dans l'espace de la mémoire sociale, qu'il soit jouet, statuette rituelle, monument funéraire ou oeuvre d'art. En intégrant l'analyse des processus de mémorisation à l'univers de la croyance, cette perspective conduit à une anthropologie générale des formes d'exercice de la pensée. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : L'objet-personne

Lettres mortes, essai d'anthropologie inversée

Lettres mortes, essai d'anthropologie inversée
Pierre Déléage
Ed. Fayard

Comment les Amérindiens ont-ils perçu l'alphabet occidental ? Que sait-on de leurs propres écritures ? Quels rôles leur ont-ils fait jouer au sein de leurs dispositifs politiques ou religieux ?
Les colonisateurs, et les anthropologues après eux, ont longtemps considéré les sociétés amérindiennes comme dépourvues d'écriture, alors qu'elles employaient des techniques subtiles d'inscription graphique, le plus souvent dérobées aux yeux des observateurs extérieurs. La fameuse « Leçon d'écriture » de Claude Lévi-Strauss dans Tristes tropiques est le témoin magistral de ces malentendus. Cette scène mythique, discutée en son temps par Jacques Derrida, est ici disséquée et repensée.

Comment pensent les forêts

Comment pensent les forêts
Eduardo Kohn
Ed. Zones sensibles

S'appuyant sur quatre années de recherche ethnographique auprès des Runa du haut Amazone équatorien, E. Kohn explore la manière dont les Amazoniens interagissent avec les diverses créatures qui peuplent leur écosystème. Plutôt que de se focaliser sur l'être humain, il entend façonner un genre différent d'outils conceptuels à partir des propriétés inattendues du monde vivant. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : Comment pensent les forêts

Maintenant

Maintenant
Comité invisible
Ed. La Fabrique

Ne plus attendre. 
Ne plus espérer. 
Ne plus se laisser distraire, désarçonner. 
Faire effraction. 
Renvoyer le mensonge dans les cordes. 
Croire à ce que nous sentons. 
Agir en conséquence. 
Forcer la porte du présent. 
Essayer. Rater. Essayer encore. Rater mieux 
S'acharner. Attaquer. Bâtir. 
Vaincre peut-être. 
En tout cas, surmonter. 
Aller son chemin. 
Vivre, donc. 
Maintenant.

(présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : Maintenant

Penser la guerre

Couverture non disponible
Eric Clemens
Ed. CEP

Les guerres existent depuis le néolithique et rien ne permet de prévoir leur disparition. Mais comment expliquer cette persistance dans l’histoire ? Par-delà les multiples guerres et leurs multiples causes, les civilisations témoignent d’une activité belliqueuse récurrente qui fait question.

 

De la marge au centre : théorie féministe

De la marge au centre : théorie féministe
Bell Hooks
Ed. Cambourakis

Avec De la marge au centre, son deuxième essai paru aux États-Unis en 1984, bell hooks poursuit la réflexion initiée dans Ne suis-je pas une femme ? Étudiant les succès et les manquements des mouvements féministes qui ont traversé le XXe siècle, elle constate l'échec de la création d'un féminisme de masse qui s'adresserait à toutes.

Philosophie et révolution : de Kant à Marx

Philosophie et révolution : de Kant à Marx
Stathis Kouvelakis
Ed. La Fabrique

Comment, par quels chemins Karl Marx, jeune philosophe et publiciste allemand émigré à Paris au début des années 1840, est-il devenu le célèbre penseur de la révolution communiste ? Il faut se garder, explique Kouvélakis, d'y voir un point d'aboutissement miraculeusement inscrit à l'avance dans l'histoire. L'émergence de la pensée de Marx a lieu dans un moment intellectuel et politique particulier, celui du Vormärz, nom que donnent les Allemands à la période qui s'écoule entre les révolutions de 1830 et de 1848 - où l'influence dominante est celle des jeunes hégéliens dont Marx et Engels font partie avant de les combattre.

 

Dictionnaire Nietzche

Dictionnaire Nietzche
Sous la direction de Dorian Astor
Ed. Robert Laffont

Ce Dictionnaire Nietzsche, le premier d'une telle ampleur, fait pénétrer le lecteur dans le monde de la volonté de puissance, du surhumain et de l'éternel retour, dans l'univers de la tragédie et du gai savoir, dans la généalogie « humaine, trop humaine » des passions, des croyances, des idéaux et de la vérité elle-même. Il évoque aussi les adversaires et les alliés, les livres et les lieux, les arts et les sciences qui ont inspiré Nietzsche, reconstituant de proche en proche sa vie et son oeuvre. Ce Dictionnaire témoigne de l'inépuisable créativité du philosophe, esprit libre et solitaire, critique sans concession du passé et du présent, penseur intempestif d'une philosophie de l'avenir dont les remèdes, parfois radicaux mais le plus souvent extrêmement subtils, n'ont pas fini de nous solliciter et de mettre à l'épreuve nos manières de penser.

Acheter chez Tropismes : Dictionnaire Nietzche

Confiscation, des mots, des images et du temps

Confiscation, des mots, des images et du temps
Marie-Josée Mondzain
Ed. Les liens qui libèrent

Ne faut-il pas rendre au terme « radicalité » sa beauté virulente et son énergie politique ? Tout est fait aujourd'hui pour identifier la radicalité aux gestes les plus meurtriers et aux opinions les plus asservies. La voici réduite à ne désigner que les convictions doctrinales et les stratégies d'endoctrinement. La radicalité, au contraire, fait appel au courage des ruptures constructives et à l'imagination la plus créatrice. La véritable urgence est bien pour nous le combat contre la confiscation des mots, des images et du temps. Les mots les plus menacés sont ceux que la langue du flux mondial de la communication verbale et iconique fait peu à peu disparaître après leur avoir fait subir torsion sur torsion afin de les plier à la loi du marché. Peu à peu, c'est la capacité d'agir qui est anéantie par ces confiscations mêmes, qui veulent anéantir toute énergie transformatrice.