L'art du théâtre: la voix, le geste, la prononciation

L'art du théâtre: la voix, le geste, la prononciation
Sarah Bernhardt
Ed. La Coopérative

Si les mémoires de Sarah Bernhardt (1844-1923) ont été souvent réédités, on ignore en général qu'à la fin de sa vie la grande comédienne avait entrepris d'écrire un ouvrage où elle transmettrait son expérience aux générations futures d'acteurs et d'amateurs de théâtre. Elle en dicta jusqu'à sa mort les chapitres, qui furent ensuite ordonnés et publiés par Marcel Berger, un des familiers de ses dernières années.

A la recherche, dictionnaire encyclopédique et légèrement critique, l'expérience de L'L

A la recherche, dictionnaire encyclopédique et légèrement critique, l'expérience de L'L
Ancion Laurent
Ed. CFC

Présente l'action de L'L, un laboratoire belge de création où les artistes peuvent travailler sans objectif de résultat et sans limite de temps, avec un un rigoureux protocole de soutien et d'accompagnement. L'ouvrage souhaite réhabiliter la notion de recherche, nécessaire à toute création même dans un monde non scientifique.

Cul et chemise suivi de reines de pique

Cul et chemise suivi de reines de pique
Jean-Marie Piemme
Ed. Actes Sud

Dans la première pièce, deux frères, acteurs de théâtre, débattent sur des visions opposées du théâtre. Dans la seconde, Elisabeth demande à sa servante de l'accompagner à Douve, où elle doit jouer Le roi Lear. Ce trajet de nuit se transorme en pèlerinage. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : Cul et chemise suivi de reines de pique

Victoires

Victoires
Wajdi Mouawad
Ed. Actes Sud

C'est le jour de l'enterrement de Victoire, une exceptionnelle étudiante de troisième année au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, qui, à vingt-quatre ans, s'est jetée de la fenêtre de son appartement.

Acheter chez Tropismes : Victoires

Moman 10 fois

Moman 10 fois
Jean-Claude Grumberg
Ed. Babel

« Moman ! » - ainsi commence chacune de ces saynètes entre une mère et son fils qui se trouve confronté à la peur, à l'ennui, à l'amour, au chagrin... bref, à la vie. Derrière les sollicitations du petit se cachent des préoccupations universelles : l'absence du père, la guerre, la pauvreté. Sa « moman » déploie alors des trésors d'inventivité pour le faire rire et atténuer ses angoisses.

Acheter chez Tropismes : Moman 10 fois

Le langage chorégraphique de Pina Bausch

Le langage chorégraphique de Pina Bausch
Gauthier Brigitte
Ed. L'Arche

Pina Bausch a radicalement changé le langage chorégraphique. Elle s'est attaquée à la linéarité, dépouillant ses spectacles de la cohérence d'une narration traditionnelle. Ses choix qui tendent à privilégier des instants , isolés par le principe d'itération font éclater la macrostructure narrative et resserrent son propos sur une succession de moments, faisant voir l'émergence du mouvement grâce à une pratique du gros plan sur les transitions des états et des sentiments. Ce regard autre a entraîné une réécriture de chaque instant, les gestes et les mots ne sont plus tributaires d'un récit. Ils jaillissent comme des instantanés d'être : abrupts, volcaniques, déstabilisants. Les formes n'appartiennent plus à un registre unique de la danse, classique, moderne ou contemporaine. Elles empruntent à tous les registres de la danse et de la vie.

Acheter chez Tropismes : Le langage chorégraphique de Pina Bausch
En numérique chez Tropismes : Le langage chorégraphique de Pina Bausch

Les marionnettes du monde

Les marionnettes du monde
Groshens Marie-Claude
Ed. Réunion des musées nationaux

En s'appuyant sur les collections du musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCem) et du musée des Marionnettes du monde, cette monographie offre un panorama des connaissances sur l'activité des théâtres de marionnettes dans le monde, à partir d'ensembles appartenant aux deux principales collections publiques françaises en ce domaine.
Dans une approche à la fois esthétique et sociologique, cet ouvrage replace les objets dans leur contexte, principalement les marionnettes, qui en sont l'élément central, mais aussi un patrimoine plus large comprenant tout le matériel nécessaire au spectacle dans lequel elles se produisent et les documents s'y rapportant : castelets, décors, accessoires, affiches, estampes, textes, photographies.
Les marionnettes, figurines animées par un montreur, représentent soit des dieux, héros, magiciens et autres grands acteurs transcendants issus de la religion, l'histoire, la légende, soit des types singuliers, à propriétés relativement fixes, déterminés par leur nom, leur tenue vestimentaire, leurs attributs, leurs caractères physiques, psychologiques et sociaux, ainsi que leur langage, et qui paraissent bénéficier d'une vie propre à l'intérieur de l'univers fictif du spectacle. Certains de ces types singuliers ont atteint une célébrité si forte et si durable qu'ils sont entrés dans le langage courant comme noms communs (un guignol, un polichinelle, un Jacques) et qu'ils sont devenus des emblèmes identitaires de villes, régions ou nations. A côté des grands personnages et de ces types singuliers, désignés comme marionnettes-types, figurent également des types généraux, généralement caricaturés, comme le paysan, le gendarme, le marquis...
Le plan met le spectacle en position centrale, car celui-ci donne tout son sens aux théâtres. Le classement est établi selon les catégories de personnages-marionnettes, choisies comme le pivot autour duquel tournent les autres catégories.

Territoires intimes. Michèle Noiret. La danse-cinéma

Territoires intimes. Michèle Noiret. La danse-cinéma
Collectif
Ed. Alternatives théâtrales

Plus de vingt ans de chorégraphie ont de Michèle Noiret une référence dans le monde de la danse. Son univers marque l'imaginaire, de même que ses 'personnages chorégraphiques' et les liens particuliers qu'elle a créés entre la danse et la technologie. Elle explore l'humain, ses troubles, ses désirs et le monde chaotique qui est le nôtre. Conçu comme un voyage dans l'univers de la chorégraphe, le livre conjugue les photographies élégantes et envoûtantes de Sergine Laloux et des textes qui permettent de mieux connaître une artiste majeure de la danse contemporaine.

Avec les contributions de Marie Baudet, Rosita Boisseau, Claire Diez, Bernard Foccroulle, Bruno Follet, Thierry Knauff, Brigitte Lefèvre, Gérard Mayen, Joseph Noiret et Jean-Marie Wynants.

Hagen ou L'hymne à la haine (jeu de massacre)

Hagen ou L'hymne à la haine (jeu de massacre)
Térey Janos
Ed. Editions théâtrales/Traits d'union

Woglinde

Trop tard, Siegfried. Garde-le, va.

Quand tu sauras son secret, tu me supplieras en chialant de te soustraire au sort - Ricane pas. Qu'est-ce que tu peux être con, à tes heures...

Car enfin, que dit l'inscription sur l'anneau ? Siegfried (repasse l'anneau à son doigt) Rhein-Industrie, profit garanti.

Dans cette troisième partie de sa trilogie Nibelung-Palace, le poète János Térey transpose le Ring de Wagner dans les années 2000, au coeur d'un conglomérat capitaliste dans lequel Siegfried, porteur de l'anneau, Brünnhilde ou Gunther deviennent capitaines d'industrie. L'infâme Hagen, nain Nibelung, rêve de briser cette mécanique de succès et ourdit un complot digne d'un thriller. Jalousie, vengeance, trahison, ce retour à l'essence de la saga est un véritable hymne à la haine.

Dans le clair-obscur. Le Théâtre de Jon Fosse

Dans le clair-obscur. Le Théâtre de Jon Fosse
Zern Leif
Ed. L'Arche

Je n'ai pas trouvé la maison.

Ce sont les premiers mots du Garçon lorsqu'il arrive chez les parents de la Fille et frappe à la porte. Là, sur le seuil de cette maison étrangère, débute le théâtre de Fosse. Ouvrons la porte et entrons.